Charlotte Boisselier dans GRANDIR ET PUIS QUOI ENCORE ?! au Théâtre La Cible !

Publié le par REMY D'ARCANGELO

Mais quoi ? Qu'est-ce que c'est ?
"Ni chipie, ni trash, Charlotte est originale. Fine, fantaisiste, sensible et surtout à mourir de rire ! Charlotte a un physique doux et un regard délicat sur ceux qui l'entourent. Elle incarne des personnages aussi atypiques qu'ordinaires avec l'humour et la bienveillance qui la caractérisent. De la petite-fille espiègle à la mamie attendrissante, de la prof de Hula Hoop déjantée à l'androgyne grinçante, tout le monde y passe, s'y retrouve et s'y attache ! Charlotte c'est une grande, une grande de coeur, une grande des mots, qui ne redoute qu'une chose : devenir une adulte !"

Mais quoi ? J'en pense quoi ?
C'est le premier one-woman-show de Charlotte et je peux vous dire que ça ne sera pas le dernier ! C'est un énorme coup de coeur pour cette artiste ! Son univers enfantin m'a conquis ! Charlotte refuse de grandir et elle a bien raison ! Mais quoi ? À quoi ça sert de devenir adulte ? Vieillir oui, mais, garder son âme d'enfant ! Voilà sa devise que je partage totalement. 
Charlotte interprète ses personnages avec aisance, de la petite fille à la grand-mère, du chanteur de rap de Haute-Savoie à la prof de Hula Hoop. Tout s'enchaîne avec brio dans une mise en scène très efficace. On rit, on rit et on rit encore ! Charlotte a un potentiel comique indéniable. Son personnage de la petite fille est irrésistible ! Celui de la grand-mère est très touchant. Ses sketchs sont surprenants, elle ose les longs silences, c'est parfaitement maîtrisé et assumé et à mourir de rire. Son regard est pétillant, elle est heureuse sur scène, elle prend un plaisir fou donc le public aussi ! 
Mais quoi ? Foncez découvrir et soutenir cette jeune humoriste qui va monter en flèche !  

Mais quoi ? Où ? Quand ? Comment ?
Charlotte joue tous les mercredis à 21h30 jusqu'au 29 mars 2017 au Théâtre de la Cible
Plus d'infos sur son spectacle sur sa page Facebook officielle: Charlotte Boisselier !

Publié dans Théâtre, Coup de coeur

Commenter cet article