Les Sphères Ennemies à La Folie Théâtre !

Publié le par REMY D'ARCANGELO

Mais quoi ? Qu'est-ce que c'est ?
Jo Latrick : hémisphère gauche. Nathan Lafleur : hémisphère droit. Ils n'ont rien en commun ... mais ils sont copilotes dans le même cerveau !
Jo Latrick, primaire, impulsif, cynique, aime chasser la gazelle. Nathan Lafleur, romantique, idéaliste, protecteur, aime cueillir des coquelicots. Tout les oppose, mais ils sont copilotes dans le même cerveau... Et quand ils rencontrent la femme de leur vie, le duo de chasseur-cueilleurs va devoir trouver un terrain d'entente pour la conquérir.

© Les Sphères Ennemies

Mais quoi ? J'en pense quoi ?
Enfin une pièce qui parle des relations homme/femme sans un canapé et un couple qui se balance des banalités. C'est là l'originalité de cette pièce ! On est bien évidement du point de vue masculin ici mais tous, hommes ou femmes, s'y retrouvent. Les hommes rigolent des situations qui leur sont très familières et les femmes en apprennent un peu plus sur  ce qui se passe dans le cerveau de leurs hommes. 
Gros coup de coeur pour la mise en scène d'Alexis Berecz qui fourmille d'idées plus ingénieuses les unes que les autres. Le décor dans le style steampunk est magnifique, tout est dans le détail, rien n'est laissé au hasard. Un gros travail également a été fait sur la vidéo et la bande son qui nous plonge dans cet univers original, résolument moderne et très masculin. 
Les comédiens sont complices et se délectent de cette comédie «cérébrale» de Jean-Baptiste Thomas-Sertillanges. Une écriture franche, directe, drôle, tendre et cynique à la fois. Mais quoi ? Une pièce à encourager assurément !

© Les Sphères Ennemies

Mais quoi ? Où ? Quand ? Comment ?
Les vendredis et samedis à 21h jusqu'au 1er Juin 2019, à La Folie Théâtre, Paris 11ème.
Plongez dans les coulisses de la pièce en cliquant sur la page Facebook officielle : Les Sphères Ennemies

Le saviez-vous ?
Encore plus de "MAIS QUOI?" sur FacebookInstagramTwitter et Youtube !

Publié dans Théâtre, Paris, Sortie, Cerveau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article